You’re viewing a version of this story optimized for slow connections. To see the full story click here.

Biodiversité pour le bien-être

Construire une collaboration internationale pour la conservation de l’environnement et le développement durable

Story by UNDP Ecosystems & Biodiversity January 26th 2017
« Soit nous changeons notre mode de vie pour stopper la perte de biodiversité, soit cette perte changera nos modes de vie pour toujours. » Enrique Peña Nieto, Président du Mexique

Durant les 39 dernières années, le monde a été témoin d’avancées immenses dans le développement humain. Plus d’un milliard de personnes sont sorties de la pauvreté, la durée de vie a considérablement augmenté, et les taux d’alphabétisation se sont envolés.

Cependant, ce progrès a trop souvent été réalisé aux dépens de notre environnement naturel. Durant les 40 dernières années, nous avons perdu 10% de nos plantes sauvages, la biodiversité des vertébrés a diminué de plus de 50%, et nous avons dépassé le seuil critique de 400 parties par million de CO2 dans l’atmosphère.

Du 3 au 17 décembre 2016, 8000 délégués du monde entier– appartenant à des gouvernements, agences des Nations Unies, organisations à but non lucratif, secteur privé, ainsi que communautés locales et peuples autochtones – se sont rendus à Cancún au Mexique pour répondre à ces problèmes durant la 13ème Conférence des Nations Unies pour la Biodiversité.

Hall d’entrée du centre de conférence. Photo de Robin Canul.
Jour d’ouverture. Photo de IISD/ENB | Francis Dejon
Moon Palace, centre de la Convention, Cancún. Photo de IISD/ENB | Diego Noguera
Drapeaux des Etats parties à la CDB. Photo de IISD/ENB | Diego Noguera

Un engagement international pour la conservation de la biodiversité

La Conférence pour la Biodiversité de l’Organisation des Nations Unies, officiellement appelée la Conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), a lieu tous les deux ans afin d’examiner les progrès réalisés par rapport aux objectifs de la CDB de conserver, de maintenir, et de partager équitablement les bénéfices de la biodiversité. Cette année, la conférence met également fortement l’accent sur le rôle que peut jouer la biodiversité pour atteindre les Objectifs Mondiaux des Nations Unies.

Des délégués de peuples autochtones discutent pendant le Sommet Indigène du Muúch’Tambal. Photo de Robin Canul.
Délégués de Colombie, Chili, Iran. Négociations. Photo de IISD/ENB | Francis Dejon
Les négociations sont en cours. Photo de IISD/ENB | Francis Dejon

Le PNUD à la 13ème Conférence pour la Biodiversité de l’Organisation des Nations Unies

Le PNUD est un acteur de premier plan dans les activités de soutien à la Convention. Il mobilise son portefeuille de biodiversité de 1,6 milliards de dollars US – le plus important dans le système des Nations Unies – pour soutenir plus de 120 pays dans la mise en oeuvre de programmes et de politiques de conservation et de développement pour la biodiversité.

A la 13ème Conférence pour la Biodiversité, le PNUD était représenté par une équipe variée d’experts en conservation de la biodiversité et en développement durable, dirigée par l’administratrice du PNUD, Helen Clark. La délégation du PNUD était appuyée par des représentants de 19 organisations communautaires récompensées par le prestigieux Prix Equateur pour leurs travaux de développement de solutions innovantes pour réduire la pauvreté et conserver la biodiversité.

Des membres de la délégation du PNUD arrivent à la Conférence pour la Biodiversité des Nations Unies. Photo de Robin Canul.
Discours de l’administratrice du PNUD Helen Clark. Photo de IISD/ENB | Francis Dejon
Des membres du PNUD participent aux négociations. Photo de IISD/ENB | Francis Dejon
Les 19 lauréats du Prix Equateur participent aux négociations sur le savoir environnemental traditionnel. Photo de Diego Ochoa.

Sensibiliser

Le PNUD a organisé plus de 35 événements et a participé à 15 événements en marge de la conférence. Ces activités sont cruciales pour tirer profit de l’expérience du PNUD, en rassemblant les décideurs politiques, les professionnels, les universitaires, et le secteur privé afin d’échanger sur ce qui fonctionne et ce qui reste encore à faire pour remplir les Objectifs Mondiaux de biodiversité.

Le PNUD a également publié sept documents, 21 vidéos et deux reportages photographiques à la COP13 pour sensibiliser et promouvoir des initiatives qui ont porté leurs fruits dans le domaine de la biodiversité et du développement durable.

Le PNUD et ses partenaires ont publié sept documents et sept vidéos lors d’une inauguration de haut niveau. Photo: Diego Ochoa.
Le PNUD lance un portail web collaboratif. Photo de IISD/ENB | Diego Noguera
La journée des peuples autochtones et communautés locales a rassemblé 19 lauréats du Prix Equateur lors de 7 évènements. Photo: Diego Ochoa.
L’évènement sur les OMDs a rassemblé des personnalités de haut niveau de sept pays. Photo: Anne Virnig.
Midori Paxton, PNUD, lors d’un panel. Photo de IISD/ENB | Kiara Worth
Jamison Ervin, PNUD, donne un discours inaugural lors du Sommet Indigène du Muúch’Tambal. Photo de Robin Canul.
Le programme du PNUD de microfinancement du FEM présente ses bénéficiaires autochtones pour la biodiversité. Photo de Terence Hay Edie.

Comprendre les priorités mondiales

Des délégués de 196 pays ont adopté 70 décisions lors de la 13ème Conférence pour la Biodiversité de l’Organisation des Nations Unies. Les décisions soulignent, entre autres, le besoin d’un soutien national pour la conservation de la biodiversité, le désir de travaux plus poussés sur le financement de la biodiversité, et l’importance de l’autonomisation des peuples autochtones et des communautés locales dans la création de solutions à l’échelle locale. Le PNUD s’est engagé à soutenir et étendre ces efforts.

L’initiative BIOFIN du PNUD a été l'un des programmes les plus visibles de la conférence. Photo de Anne Virnig.
L’Initiative Equateur du PNUD et le PMF du FEM mettent en lumière des solutions locales pour le développement durable. Photo d’Anesu Freddy.
Le PNUD apporte son soutien aux politiques et plans nationaux sur la biodiversité. Photo de Chris Close | Seychelles Tourism Board.

Le monde que nous souhaitons

« Investir dans la biodiversité et les écosystèmes n’est pas seulement essentiel en soi, mais est également essentiel au bien-être de l’humanité. » Helen Clark, Administratrice du PNUD

Mettant sur pieds une initiative sans précédent pour lutter contre les défis que le monde affronte, dont des problèmes interconnectés de perte de la biodiversité, de changement climatique, et de pauvreté, le PNUD œuvre au soutien de la gestion durable et de la conservation de plus de 320 écosystèmes à l’échelle internationale, nationale, et locale. En plaçant les initiatives d’éradication de la pauvreté et d’adaptation au changement climatique en première ligne, les efforts du PNUD soutiennent les pays dans la conservation et la rentabilisation durable de la biodiversité, conformément à leurs priorités et besoins, ainsi que dans la sécurisation des services écosystémiques qui sont vitaux au bien-être de l’humanité et aux efforts de développement.

L’engagement du PNUD lors de la Conférence pour la Biodiversité de l’Organisation des Nations Unies aide à garantir que ses efforts autour du globe sont opportuns, pertinents, et accélèrent la préservation de la biodiversité et des Objectifs Mondiaux. Le PNUD continuera à s’engager au premier plan sur les problèmes priorisés à la conférence, proposant un soutien intégré à la conservation de la biodiversité et à la réduction de la pauvreté.

Pour plus d’informations sur le PNUD à la Conférence pour la Biodiversité de l’Organisation des Nations Unies, dont les publications, rendez-vous sur la page de l’événement du PNUD. Pour plus d’informations sur la Conférence pour la Biodiversité de l’Organisation des Nations Unies, rendez-vous sur le site internet de la Convention sur la Diversité Biologique ou sur le site de la COP13.

Photo de IISD/ENB | Diego Noguera
CBD-COP13-UNDP Banner v2.jpg
Footnote: Un texte d’Anne Virnig, Andrea Egan & Midori Paxton | Photo de couverture prise par le PNUD Mexico/Ana del Toro | Traduit par Anne-Perrine Avrin et Marie Bellard
Cancún, Mexique